Je n’ai pas compris les règles du poker

Argent

Nommé roi des jeux de cartes, le poker englobe tous les paramètres afin de donner à un bon nombre de joueurs de tous types d’âge et de sexe, le plaisir de jouer. Chaque partie est truffée de nouveaux scénarios sulfureux, ainsi que des dénouements inattendus. Bluff, coup de chance, stratégie et probabilités, enchères ou tapis ? Jouer au poker ne sera au grand jamais ennuyant, du suspens garanti tout au long de la partie.

Comment apprendre le poker ?

Pour moi, le déclic fut lors d’une soirée entre potes où après l’apéro, ils ont décidé de jouer au poker. Apparemment, j’étais quasiment le seul invité qui ne savait pas jouer. Embarrassé, j’ai allumé la console et j’ai passé ma soirée en solo à jouer au foot. De mon petit coin, j’enviais mes amis, qui se sont donnés à cœur joie autour de la table du salon, j’entendais des « je suis », « je me couche », « tapis », des rires, un silence de mort… Bref, tout un scénario qui m’a donné une forte envie d’apprendre ce jeu.

Comme tout bon noob qui se respecte, j’ai décidé de faire appel à mon cher ami Google afin de me faire une idée de ce que peut être ce fameux jeu de poker qui cartonne. Il ne m’a fallu que peu de temps pour apprendre les règles du poker. Je me suis lourdement trompé en pensant que jouer au poker relève d’une vraie difficulté. Or, ce n’était pas du tout le cas, il suffisait juste de bien se concentrer, en essayant de combiner les 5 cartes pour avoir une meilleure main possible.

Pour débuter, un de mes amis m’a conseillé de débuter par le poker virtuel. Sur mon PC, j’ai donc téléchargé la version offline de Governor of Poker. Un jeu sympa où j’incarne un petit cowboy tout au long de son aventure, afin de conquérir des villes et des mines en jouant au poker et en achetant toutes les propriétés d’une ville. Rapidement, j’ai pris goût au poker, je commençais à maîtriser mes pulsions, je savais à quel moment bluffer, et à quel moment me coucher.

Les mains gagnantes au poker

o Royal flush : suite de 5 cartes de la même couleur de 10 à l’As

o Quinte flush : suite de 5 cartes de la même couleur

o Full house : une paire et 3 cartes de la même valeur

o Couleur : 5 cartes de n’importe quel ordre mais de même couleur

o Suite : suite de 5 cartes de différentes couleurs

o Brelan :3 cartes de même valeur

o Double paire : 2 paires de cartes différentes

o Paire :2 cartes de même rang

o High card : carte du rang la plus élevée

Les règles du poker

Pour gagner ou toucher le pot au poker, avoir la meilleure combinaison ou savoir bluffer est l’arme ultime. Les étapes préliminaires du jeu se font comme suit : le donneur de cartes se relaie par tour, et tous les joueurs y passent sous un ordre chronologique. Se situe à gauche du donneur, le joueur misant en petite blinde, ou la moitié de la mise convenue. En parallèle, le joueur à gauche du joueur misant la petite blinde dépose la grosse blinde, ou la mise équivalente à la plus petite somme qui peut être misée automatiquement tout au long du tour. A chaque tour, un joueur peut se trouver en position de donneur, petite blinde, grosse blinde ou simple joueur.

Le déroulement d’un tour se fait comme suit :

o Le donneur distribue aux joueurs (8 au max) deux cartes fermées, que seuls les joueurs respectifs peuvent voir. Une fois les cartes distribuées les joueurs doivent tous égaler la mise de la grosse blinde, soit enchérir, ou soit se coucher et abandonner le tour.

o Le donneur dépose ensuite sur la table, trois cartes visibles par tous les joueurs. Ces cartes sont appelées le Flop. Les joueurs encore en jeu donc continuent un deuxième tour d’enchère.

o Ensuite, le donneur dépose une nouvelle carte ouverte sur la table, et s’en suit un nouveau tour d’enchère. Cette 4e carte ouverte est appelée le Turn

o Le donneur dépose enfin la 5e carte ouverte au centre de la table appelée le River, et le dernier tour d’enchères se fait.

Une partie se termine quand :

o Il ne reste plus qu’un joueur en jeu. Ce dernier remporte tout le pot (ou la mise des autres joueurs durant tout le jeu)

o Le jeu arrive au terme des 4 tours d’enchères et les joueurs décident de divulguer leurs cartes en main. Le joueur qui a la meilleure combinaison et possède la mais la plus forte remporte donc la manche.

Il est pourtant impératif à noter que le joueur qui remporte la manche avant la fin des 4 tours peut décider de montrer ou de cacher ses cartes en main. Le joueur qui a misé tous ses jetons ou plus conventionnellement parlant qui a fait « tapis » reste dans la manche jusqu’à la fin, et ceci même si d’autres joueurs continuent de miser après son tapis. Toutefois, ce dernier ne remporte que la totalité de sa mise multipliée par le nombre de joueurs. Le reste du pot sera amassé par le deuxième.

Laisser un commentaire