7 conseils pour un sommeil réparateur

Vie quotidienne

Depuis quelques temps je n’arrive pas à dormir normalement, donc j’ai besoin de sommeil réparateur. Les nuits blanches successives ont affecté ma santé. Face à cette situation, j’étais stressé. C’est là que j’ai cherché des solutions pour remédier à ces insomnies et j’ai obtenu ces divers conseils.

Un lit pour moi tout seul

L’étude effectuée par l’Institut National du Sommeil et de la Vigilance (INSV) a prouvé que dormir avec un animal de compagnie, un bébé, ou avec une autre personne ne permettra pas d’avoir un sommeil réparateur. Il est possible que le co-sleeping ou le partage de lit avec quelqu’un soit rassurant et permette de tenir au chaud pendant la nuit. Cependant, il peut également perturber le sommeil et provoquer des réveils nocturnes ou de se réveiller très tôt. Une fois que le sommeil est coupé, ce sera plus difficile de se rendormir. Je n’arrive pas à dormir puisque l’autre bouge et ronfle, donc la meilleure solution est de dormir seul.

Profiter de la lumière et pratiquer un sport régulièrement

La lumière et l’activité physique sont des facteurs dynamisants. Lorsqu’on ne pratique pas de sport ou on travaille trop, notre horloge interne se dérègle facilement. La fatigue pèse en journée, ce qui provoque une insomnie la nuit. Il vaut mieux s’exposer à la lumière du jour deux heures après son réveil, et faire de la marche pendant 20 minutes en allant au travail.

Opter pour la literie adéquate

Avoir une bonne literie conforme à la morphologie, aux besoins et aux habitudes aide à mieux dormir. J’ai donc décidé d’acheter un matelas qui correspond à mon gabarit puisque la colonne vertébrale doit se tenir droite pendant toute la nuit pour une détente parfaite. Pour une personne corpulente, il lui faut un soutien affermi au niveau des hanches et des fesses. Pour les tailles fines, un matelas plus mou qui épouse l’ensemble du corps est l’idéal.

Bien se nourrir pour avoir un sommeil réparateur

Il faut dîner au moins 3 heures avant de se mettre au lit pour éviter d’avoir un estomac vide qui pourra perturber le sommeil. Il est préférable de choisir des aliments moins gras, et qui sont faciles à digérer. Certes les épices favorisent la digestion, mais elles accroissent la température du corps. L’alcool est à éviter, car il provoque des ronflements et trouble le sommeil. Les excitants comme le café, le jus d’orange et le tabac sont aussi néfastes pour une bonne nuit de sommeil.

On a tendance à oublier qu’il n’est pas convenable de dormir avec l’estomac plein. Il faut donc équilibrer le repas du soir en évitant de se laisser aller avec les nourritures et de retourner vers le frigo avant de dormir. Un sommeil réparateur requiert une bonne digestion. À chaque fois je me réveille la nuit, j’essaie de ne pas manger, mais de me rendormir plus vite.

Dormir à des heures fixes

Il est nécessaire de se lever et de se coucher à une heure fixe chaque jour, car cette régularité est favorable au sommeil. J’ai eu l’habitude de me coucher tard le week-end et de faire la grasse matinée le lendemain. Mais ce changement d’horaire risquera de bouleverser le bon fonctionnement de l’organisme. Cela dérèglera le fonctionnement du cerveau, puisque les signaux, qu’il va capter seront contradictoires qui affectera par la suite le sommeil.

Éviter les écrans et les téléphones

Les écrans ne sont pas du tout des alliés du sommeil. La lumière bleue émise par la télévision, les tablettes et les smartphones excite les récepteurs de la rétine et leur transmet un signal d’éveil qui bouleverse la conception de la mélatonine, l’hormone qui optimise le repos. Le fait de se mettre devant les écrans avant d’aller au lit n’aidera pas à s’endormir plus vite.

Un téléphone allumé pendant la nuit risque de perturber le sommeil. Quand il vibre suite à une réception de messages ou de SMS, la vibration interrompt le sommeil. C’est agaçant, surtout lorsque cela survient pendant les phases de sommeil léger c’est-à-dire après l’endormissement et peu avant le réveil. Pour éviter toute perturbation, j’éteins mon smartphone ou je le modifie en mode silencieux. Ainsi, environ 1 h 30 avant le coucher, il est préférable de tout déconnecter et de choisir de lire un bon livre.

Savoir bien se reposer

Afin d’avoir un sommeil réparateur, il vaut mieux éviter d’activer le réveil pendant les vacances. Ainsi, il est possible de se reposer tranquillement et de profiter un peu plus d’un moment paisible au lit. L’idéal est d’établir le nombre d’heures de sommeil dont on a besoin et la durée la plus adéquate. Certaines personnes dorment environ 7 heures par jour et se portent en pleine forme, d’autres préfèrent un long sommeil plus de 9 heures. D’après les indications des médecins, moins de 6 heures ou plus de 9 heures de sommeil peut nuire l’organisme.

Laisser un commentaire